Restauration de
Monuments historiques
à Toulouse

Virginie Lugol est une entreprise spécialisée dans la restauration de monuments historiques et de maçonneries anciennes à Toulouse.
Virginie Lugol

Musée des Augustins (31) – Restauration générale du grand cloître

C’est en 1309 que le pape Clément V donna son accord pour que les moines édifient leur couvent à l’intérieur de l’enceinte protectrice de la ville Toulouse, dans le quartier de la cité.
L’église des Augustins, classée au titre des monuments historiques, a été bâtie à partir de 1309. Cette construction a duré jusqu’au début du XVIe siècle.
En 1341, les travaux de la salle capitulaire et de la galerie du cloître la bordant étaient déjà suffisamment avancés pour accueillir une réunion générale de l’ordre.
L’édification des trois autres galeries du grand cloître (321 m2) commença en 1396. Le cloître fut constitué de 176 colonnes jumelées en marbre, surmontées de chapiteaux sculptés. A la fin du XIVe siècle, l’aile est abritait la sacristie, la chapelle Notre-Dame de Pitié et la salle capitulaire (aujourd’hui salles de sculptures gothiques). Dans l’aile sud du cloître étaient installées l’école, l’officine de l’apothicaire et la boutique de tonsures. L’aile ouest comprenait quant à elle un grand réfectoire, la cuisine, le bûcher et le cellier.
C’est aujourd’hui l’unique cloître d’Occitanie du XIVème siècle intégralement conservé. Or ce cloitre est en danger. Différents phénomènes plus ou moins inquiétants ont conduit la ville de Toulouse a mener une opération de diagnostic général préalable à sa restauration :
– dévers des colonnades vers le jardin central
– pathologie des différents ensembles sculptés de ces colonnades (colonnes, tailloir, chapiteaux, bases etc.)
– mauvaise gestion des eaux pluviales et de leur évacuation
– dégradation des murs bahut, de leur couverture en pierre marbrière et des calades
– abus d’utilisation de ciment et ses conséquences
– mauvaise gestion du jardin du point de vue de l’apport d’eau
– traitement inadaptés des éléments de modénature des baies ouvrant vers les différentes ailes, en particulier est. (Sculptures, remplages, blasons polychromes, occultation en plexiglas)
– hétérogénéité des maçonneries des murs périphériques
– projet de la future entrée à venir et impactant l’aile sud
Ce diagnostic général doit nous éclairer sur l’ensemble de ces points afin de mener par la suite une restauration complète et intelligente. Il est également l’occasion de lever le voile sur certains points méconnus comme l’origine du marbre des colonnes (carrières) ou l’authenticité d’éléments en place.
Un projet de jardin dans le préau est également à l’étude.
Restauration de Monuments historiques à Toulouse - Musée des Augustins (31) – Restauration générale du grand cloître
Restauration de Monuments historiques à Toulouse - Musée des Augustins (31) – Restauration générale du grand cloître
Restauration de Monuments historiques à Toulouse - Musée des Augustins (31) – Restauration générale du grand cloître
Restauration de Monuments historiques à Toulouse - Musée des Augustins (31) – Restauration générale du grand cloître