Restauration de
Monuments historiques
à Toulouse

Virginie Lugol est une entreprise spécialisée dans la restauration de monuments historiques et de maçonneries anciennes à Toulouse.
Virginie Lugol

ÉGLISE DE POUCHARRAMET (31)

(Travaux en cours)
Eglise classée monument historique en 1906 aujourd’hui en cours de travaux
Elle fut édifiée par l’ordre de l’Hôpital de Jérusalem qui, en 1112, par cession d’Aymerie de Muret et le consentement d’Amélius, évêque de Toulouse,
Poucharramet fut dès lors le chef d’une commanderie. La construction de l’église commença à la fin du 12e siècle ou au début du 13e (clé de voûte portant l’année 1252). Cette église fortifiée devait se rattacher au château des chevaliers dont elle formait, selon la tradition, le côté sud. L’édifice en briques se compose d’une nef rectangulaire, sans transepts ni chevet. La nef est éclairée par dix baies en plein cintre, à deux arcs concentriques superposés. Les clés en pierre sont sculptées, de même que les chapiteaux du portail d’entrée, et ceux des retombées de voûtes. L’intérieur de l’église a subi diverses modifications au cours des siècles, en particulier vers 1840 et 1878. Les façades latérales étaient couronnées de mâchicoulis sur corbeaux, au moyen d’arcatures en plein cintre portant le crénelage. Les quatre angles de l’église portaient quatre tourelles carrées en encorbellement, qui devaient légèrement dominer le crénelage dont l’accès se faisait par l’escalier ménagé dans l’angle nord-ouest des façades ouest et nord. La circulation s’établissait par un passage longeant la face du clocher sur le mur de la façade ouest. Cette fortification de l’église pourrait remonter à 1367.

Le beau clocher mur et l’extérieur en général pas présentent de soucis majeurs.
Pourtant, certains éléments demandent aujourd’hui une attention particulière : les chenaux qui semblent sous- dimensionnés, assurent mal leur fonction et laissent l’eau s’infiltrer sur les reins de voutes.
A l’intérieur, les dégâts sont déjà visibles : infiltrations d’eau fragilisant les maçonneries des voutes et décors peints XIXème également très endommagés.
Un chantier de restauration des couvertures, zingueries et de drainage des façades est aujourd’hui en cours afin de résoudre rapidement les problèmes d’infiltrations dans les maçonneries.

ÉGLISE DE POUCHARRAMET (31)
ÉGLISE DE POUCHARRAMET (31)
ÉGLISE DE POUCHARRAMET (31)
ÉGLISE DE POUCHARRAMET (31)
ÉGLISE DE POUCHARRAMET (31)
ÉGLISE DE POUCHARRAMET (31)
ÉGLISE DE POUCHARRAMET (31)
ÉGLISE DE POUCHARRAMET (31)
ÉGLISE DE POUCHARRAMET (31)